© 2016 by Elfie Demaeght. Proudly created in Cameroon.

Conditions générales de vente & mentions légales

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black

Petit tour dans la penderie de celle qui a lancé le mouvement "zéro-déchet" !

February 9, 2017

Qui n'a pas eu ce problème de bon matin, de ne pas savoir quoi se mettre alors que l'armoire est remplie à craquer ? Vous aussi vous en avez assez d'acheter des vêtements que finalement vous ne portez pas ? Justement, depuis quelques temps, une nouvelle tendance voit le jour à coup de hashtags et de vidéos virales: c’est le mouvement « zéro-déchets » et « minimaliste ». 

 

Je m’y suis initiée il y environ un an lorsque le livre de Béa Johnson – la papesse du zéro-déchet – est sorti en France.  

 

Béa, française immigrée aux Etats-Unis, vit avec sa famille à San Francisco. Par an, ils ne produisent qu’un petit bocal de déchets (contre une tonne pour un américain moyen). 

Dans son livre, elle raconte ses astuces et les difficultés auxquelles elle a dû faire face pour parvenir à ce résultat.

 

Au début, on  trouve cela un peu aride, pourtant, à la fin, vous êtes séduit: vous comprenez qu’elle va vous faciliter la vie et vous faire faire des économies.

(ci-dessous le fameux bocal: impressionnant!)

Bien sûr, a priori, ne pas produire de déchets et trier le peu qui reste ne donne peut être pas la même reconnaissance dans les dîners que d’organiser de grandes agoras dans lesquelles sera inventé le nouveau « marché carbone » ou le principe de précaution comme « principe fondamental du droit international » dans un traité qui ne sera jamais ratifié et qui n’entrera donc jamais en vigueur… 

Vous serez peut être même affublé du charmant sobriquet de bobo, ce mot qui ne veut rien dire mais parfois utile pour décourager une initiative. 

Et pourtant… et si le changement venait de la base, des foyers, plutôt que de l’Etat ?

Peut-on nous forcer à être respectueux de l’environnement grâce auquel nous vivons ? Non.

Et si consommer, c’était voter ?

 

Dans son livre, Béa n’a que faire de tout cela (du moins en apparence). Elle y consacre seulement le premier chapitre introductif dans lequel elle fait un constat simple : un jour, elle s’est rendue compte qu’elle n’utilisait pas la moitié de ses objets et qu’il y avait urgence à protéger nos ressources.

 

Béa, c’est du concret : un chapitre par pièce de la maison et en avant toute !

 

Sa garde-robe est donc ce que l’on appelle aujourd’hui une « penderie capsule », c’est-à-dire que c’est une garde-robe pensée pour créer des ensembles. L’idée est de privilégier la qualité à la quantité, des vêtements qui vous vont vraiment et qui vont les uns avec les autres : on limite le nombre de vêtements pour ne plus perdre de temps le matin à se demander ce que l’on va se mettre alors que notre armoire croule littéralement sous les vêtements ;)

 

En fait, c’est la bonne vieille méthode de nos grands-mères ! Elle a donc fait un tri drastique qui a donné ça:

 

 (beaucoup de noir Béa, il est temps d'intégrer un peu d'Elfie Demaeght dans tout ça ! ;) ).

 

Voilà  certains de ses conseils pour une penderie capsule et zéro-déchets:

 

1. S’en tenir au minimum des vêtements que l’on porte vraiment (pantalon, sac, chaussures)

2. Planifier une à deux virées shopping par an pour éviter les achats compulsifs

3. Acheter des vêtements de seconde-main 

4. Si vous achetez des articles neufs, achetez sans les déchets qui vont avec (par exemple, laissez la boîte à chaussure et les étiquettes au magasin)

5. Soyez impitoyable sur la coupe et le fait que le vêtement vous aille bien : dans ce cas, vous le porterez !

6. Utiliser vos propres sacs quand vous partez faire les courses

7. Donner ce que vous ne portez pas

8. Apprendre quelques rudiments de couture (pour les ourlets ou des petites reprises)

 

 

Bref, comme vous le voyez, j’ai beaucoup aimé ce livre. Je ne vis pas encore zéro-déchet car il est encore difficile de trouver près de chez soi des magasins en vrac à Paris, mais depuis la lecture de ce livre j’ai pris « conscience ».

 

Pourtant je savais déjà toutes ces choses : que nous vivons dans un monde globalisé et que mes achats impactent des personnes à l’autre bout de la planète, que la production de vêtements pour la fast-fashion est l’une des industries la plus polluante au monde et qu’elle ne respecte pas les standards du droit du travail…

 

Je savais déjà tout cela, mais lorsque je me retrouvais chez H&M ou Zara, comme tout le monde, je voyais ce petit top à la dernière mode et je l’achetais… pour parfois finalement ne jamais le mettre ! Cependant, je dois reconnaître que le temps passant, je suis devenue de moins en moins sujette à ces achats compulsifs qui répondaient peut être à un besoin pressant de mon adolescence de me rassurer sur mon aspect extérieur...

De sorte qu’il n’a pas été si difficile de prendre cette nouvelle résolution concernant les vêtements.

 

C’est d’ailleurs dans cette optique que j'ai voulu m’inscrire avec Elfie Demaeght (ça fait une drôle de sensation d’en parler à la troisième personne ;) ).

Le tissu pagne est très coloré et son processus d’impression permet aux couleurs de durer indéfiniment et de conserver leur vivacité : mon rêve serait que chaque personne ait dans sa penderie-capsule une telle pièce, très bien coupée, faite à la main dans des conditions respectueuses de l'environnement et du droit du travail, et qui serait cette petite touche qui rehausse nos tenues (souvent) noires pour mettre du soleil dans nos vies et qui durerait toute la vie ! 

 

Enfin, je conclurai en disant que ce livre est une bonne application du mode de vie de la "sobriété heureuse"*: être plus heureux en consommant moins et mieux.

 

Voilà, j’espère que cet article vous a plu, et pour celles qui veulent en savoir plus, voici une petite visite de la maison zéro-déchet de Béa: 

 

 

See you soon ! ;)

 

Bisou guys ! 

 

Elfie 

 

* Blog de Béa Johnson: http://www.zerowastehome.com/

 

*Mouvement initié par Pierre Rabhi: http://www.consoglobe.com/sobriete-heureuse-nouveau-modele-de-societe-fonde-sur-la-simplicite-volontaire-cg

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square